EcoBiz

Madagascar : la politique nationale du transport maritime validée


Avec 5 400 km de côtes, une vingtaine de ports maritimes répertoriés, environ 1 200 000 km² de Zone Economique Exclusive (ZEE), et plus de 2 millions de km² de Région de Recherche et Sauvetage (Search and Rescue Region – SRR), Madagascar possède un patrimoine maritime et marin riche. Son secteur maritime peut être un des secteurs économiques très porteurs. Son insularité l’y oblige pour développer son économie dans le contexte régional sur l’Océan Indien et continental sur l’Afrique.

C’est dans ce contexte et pour pousser les ligne que l’APMF (Agence portuaire maritime et fluviale), régulatrice du secteur à Madagascar, a restitué le 26 février à Antananarivo la Politique nationale du transport maritime (PNTM). Ce document de référence régira le cadre du transport maritime à Madagascar. Elle comporte cinq axes stratégiques : gouvernance du transport maritime transparente, intègre, professionnelle et inclusive ; ressources humaines compétentes au service du transport maritime ; ports modernes, sûrs, compétitifs et de proximité ; navires et navigation sûrs et sécuritaires ; et environnement propre et protégé des effets néfastes du transport maritime.

La PNTM mettra à la disposition du secteur un environnement qui améliorera la gouvernance, l’administration, la croissance et le développement du transport maritime. Elle est dictée par la ligne de développement continu du transport maritime international sur le plan commercial et sur le plan de la sécurité, de la sûreté et de l’environnement. Elle tient en compte les objectifs du développement durable (ODD) des Nations Unies dans sur plusieurs volets. La PNTM propose les politiques fondamentales et les cadres directeurs du Gouvernement pour le développement socio-économique et orientera les actions à long terme du pays de manière inclusive.

About Alefa Press

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.