Politique

Chine : reprise des tensions avec les USA, purge au sommet de l'Etat


Le Premier ministre chinois, Li Keqiang, a annoncé que la Chine veut établir un système juridique "solide" pour assurer la sécurité nationale à Hong-Kong et à Macao. Cette annonce survient lors de  la première journée de la session annuelle de l'Assemblée Nationale Populaire de Chine. 

Cette déclaration, condamnée par les Etats-Unis, risque de ranimer les manifestations à Hong-Kong, la Bourse y a perdu 5,56% de sa valeur après l'annonce de Pékin. 

Le sommet de l'Etat connaît également une purge lors de l'assemblée de 2020. Trois personnalités chinoises ont été écartées du sommet de la direction du parti. Jiang Zemin, ancien président considéré comme trop attiré par l'ancien régime, Zhou Yongkang, ancien numéro un de la sécurité, et Sun Lijun, alias le "masque noir", soupçonné d'être mêlé aux deux dernières grandes crises : celle de Hong-Kong et du coronavirus à Wuhan.

Les observateurs prédisent également une montée en puissance des moyens de contrôles de la Chine dans d'autres pays, notamment la finance et le commerce en Afrique ainsi que les pressions croissante de Huawei dans ses attaques contre les Etats-Unis.

About Alefa Press

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.