Afrique

Ethiopian Airlines convoite Air Mauritius et la nouvelle compagnie sud-africaine


Ethiopian Airlines Group se dit prêt à venir à la rescousse des transporteurs aériens sinistrés en Afrique. Alors que la plus puissante compagnie africaine fait face à des pertes de vente de plus d'un milliard de dollars à cause de la crise du Covid-19, Tewolde GebreMariam, Pdg d'Ethiopian Airlines, a déclaré dans une interview sur Bloomberg être ouvert à toutes discussions avec les compagnies en difficultés et leurs actionnaires, la plupart des gouvernements en recherche de solutions. 

Air Mauritius

"Des pourparlers sont en cours avec le gouvernement mauricien au sujet du sauvetage du transporteur public Air Mauritius, qui s'est mise sous administration volontaire. Bien qu'aucune négociation n'ait eu lieu avec l'Afrique du Sud, nous sommes ouverts à une discussion sur la compagnie aérienne nationale en faillite de ce pays", a déclaré Tewolde GebreMariam. 

L'industrie mondiale du transport aérien a plongé dans une crise historique depuis l'épidémie de coronavirus, qui a entraîné l'arrêt de 64% des 26.000 avions commerciaux. Les Etats ont fermé leurs frontières et leurs aéroports. Les transporteurs africains n'ont pas échappé à ce cataclysme. "Ethiopian Airlines va perdre près d'un milliard de dollars de ventes de billets au cours de son exercice financier fin juin 2020. Le gouvernement mauricien envisage de redémarrer sa compagnie avec Ethiopian Airlines. Mais nous en sommes encore à la phase préliminaire de la discussion pour voir quel type de partenariat ou de coentreprise (joint-venture) sera choisi", a révélé Tewolde GebreMariam. 

Air Mauritius fait face à la crise et reprend progressivement ses vols cargos mais connaît ces derniers jours un début de démission de pilotes. 

South African Airways

De son côté, South African Airways (SAA) n'avait plus d'argent et était en plein conflit entre le gouvernement, les syndicats et les administrateurs pour son avenir. Le gouvernement sud-africain a coupé court à la situation en ayant liquidé la compagnie nationale et en annonçant la création d'une toute nouvelle compagnie. Kenya Airways, qui fait partie des "top trois régionaux" avec l’Éthiopie et la SAA, a demandé l’aide de l’État pour traverser la période critique actuelle pour savoir si la compagnie aérienne pourra à nouveau voler.

"Ethiopian Airlines avait eu des discussions avec le gouvernement sud-africain pour la dernière fois au début du mois de janvier et notre compagnie était disposée à participer au projet de relance de la compagnie aérienne nationale. Les administrateurs de la SAA avaient créé des groupes de travail pour discuter des indemnités de départ pour les 5.000 employés. Mais le ministre des Entreprises publiques, Pravin Gordhan, a déclaré qu'il étudiait toujours des options de financement pouvant impliquer des entités privées", a confirmé Tewolde GebreMariam. 

"Nous pensons que nous pouvons les approcher et relancer la discussion avec la nouvelle compagnie aérienne", a conclu le Pdg d'Ethiopian Airlines, tout confiant sur l'avenir de la compagnie éthiopienne après la crise.

About Alefa Press

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.