Economie&Business

Câble Metiss - connectivité : opportunités pour Madagascar


La pose du câble Metiss (MElting poT Indianoceanic Submarine System) va commencer ce mois de juin. Les travaux commenceront à Taolagnaro (Fort-Dauphin), à extrême sud-est de Madagascar, pour rejoindre la Baie du Tombeau sur l'île Maurice, puis le Port à la Réunion, pour un bouclage à terme à Durban en Afrique du Sud. Ce câble de 24 terabits va s'ajouter aux autres réseaux sous-marins opérationnels comme EASSy et Lion 1 et 2 autour de l'Océan Indien occidental. 


Cette multiple connexion de la Grande Île pourrait davantage accélérer les débits d'Internet car le câble Metiss prévoit en effet un débit transporté de 24 terabits, contre 10 terabits pour EASSy (Afrique, Madagascar), 1,3 terabits pour Lion 1 (Madagascar, Réunion, Maurice), et 1,28 terabits pour Lion 2 (Kenya, Océan Indien). Il faut se souvenir que Madagascar détient un des débits les plus performants d'Internet avant l'arrivée du câble Metiss. Sa mise en service est prévue pour le dernier trimestre de 2020 après la fin de la pose, opérée par ASN (Alcatel Submarine Networks) et Elettra TLC, en août 2020. Le coût de cette opération est estimée à 40 millions d'euros rassemblant ces opérateurs : Blueline, Telma et Airtel de Madagascar ; Emtel et CEB FiberNET de Maurice ;  Canal + Telecom, SRR (SFR Réunion), Telco OI (Only), Zeop de La Réunion et Belgacom International Carrier Services.

Le comité de pilotage du projet Metiss à Johannesburg en 2017

Le câble Metiss alimentera ainsi la connexion à Madagascar, s'ajoutant aux 11.000 km de câbles de fibre optique, installés par Telma pour plus de 250 millions de dollars d'investissement supplémentaire depuis 2019. A cela s'ajoutent d'autres projets en cours dans le même secteur comme la connexion de Madagascar au câble Africa-1 en 2021 et au réseau Indian Ocean Xchange (IOX).

Ces projets menés à terme devraient accélérer le secteur malgache des nouvelles technologies ainsi que plusieurs autres secteurs économiques dépendants à ces réseaux.  

About Alefa Press

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.