Economie&Business

Eau - électricité : la Jirama avoue des erreurs d'indexation et des manipulations de factures

Vonjy Andriamanga, directeur général de la Jirama

Nous sommes encore loin des agents des services publics japonais qui se courbent en demandant pardon aux consommateurs, mais le geste de la Jirama n'est pas passé inaperçu. Ainsi la compagnie nationale malgache a avoué avoir établi des erreurs d'indexation dans 5.000 factures d'eau et d'électricité, qu'elle voulait faire payer par les consommateurs.

Ces 5.000 factures enregistrées sont issues d'un lots de 14.000 présentant des anomalies dans les indices et les sommes inhabituelles à payer. Vonjy Andriamanga, directeur général de la Jirama, a expliqué lors d'un point de presse que "les dirigeants de la compagnie n'a pas laissé ces anomalies sans suivi" et que la direction générale a pu remonter aux sources des problèmes. 

La compagnie a ainsi avoué que ces erreurs ont été fait volontairement par quelques agents dont deux directeurs et des mesures ont été prises à l'endroit des contrevenants. L'intention est louable mais le mal est fait, et les consommateurs ont constaté que c'est encore possible de procéder à ce type d'agissement actuellement, alors que la majorité des malgaches subissent de plein fouet les conséquences économique du coronavirus.   

About Alefa Press

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.