Afrique

Banque Mondiale : nouvelle donne sur les chaînes de valeur mondiales

Les chaînes de valeur mondiales (CVM) sont les canaux d'échanges renforçant la mondialisation depuis les années 1990. Les opérations commerciales entre les pays ont permis à quelques uns de créer une émergence économique et de s'imposer sur des secteurs d'activités bien précis. La Banque Mondiale constate le changement de la nature de ces échanges sur les 30 dernières années et a créé un MOOC pour que chaque pays se repositionne sur l'échiquier mondial, notamment face à la crise économique due au Covid-19.

Les CVM constituent la moitié des échanges mondiaux à la fin de l'année 2019. Mais la crise du Covid-19 a transformé des pans entiers de l'économie mondiale. Quelques pays en développement ont renforcé leurs chaînes d'approvisionnement et leur présence à travers des produits d'exportation et des services plus spécialisés. Ce sont ces chaînes qui ont su montrer une forme de résilience face à la crise économique que la Banque Mondiale veut soutenir.

Cette institution veut ainsi attirer l'attention des acteurs économiques de tous pays sur la transformation de ces CVM. La Banque Mondiale a dans ce sens mis à la disposition du public une palette de formations à travers un MOOC depuis août afin que chaque acteur puisse se mettre à jour à la nouvelle donne économique mondiale, et soutienne l'économie malgré la crise.

Après l'intégration de la Chine et de l'Europe de l'Est dans les années 1990, les pays de l'Amérique Latine et l'Inde dans les années 2000, le monde a découvre de nouveaux champions des échanges commerciaux et qui ont largement anticipé ce phénomène : le Bangladesh, le Vietnam, le Rwanda, l'Ethiopie ou le Nigeria. D'autres pays veulent s'inscrire dans cette liste malgré des conditions qui ont durci avec la crise économique actuelle, justement pour soutenir leur croissance.

About Alefa Press

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.