Politique

France : Lutte contre l’islam radical


 

Attaque au couteau dans la basilique Notre-Dame de Nice, le 29 octobre, un enseignant décapité prés de Paris le 16 octobre.

Après une période relativement calme, les actions des extrémismes semblent reprendre. Face à cette menace, le gouvernement français annonce des mesures fortes pour y faire face.

Niveau d’alerte antiterroriste au maximum, renforcement de la surveillance de l’extrémisme sur les divers réseaux sociaux, plus de 200 étrangers fichés S expulsés (individus susceptibles de porter atteinte à la sureté de l’état), la Grande mosquée de Pantin temporairement fermé, 4.000 soldats supplémentaires en aide au 3.000 existants pour protéger les écoles et les sites religieux: telles sont ainsi, entre autres, les mesures mises en place.

Depuis 2015, la France est devenue la principale cible des groupes terroristes internationaux et les attentats terroristes s’enchaînent les uns après les autres. Il semble que la source des attaques terroristes est interne, c’est-à-dire que des jeunes en France sont attirés par l’extrémisme islamiste et lancent ainsi des attaques terroristes, devenant la principale menace.

LMR

About LMR

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.