Afrique

Afrique du Sud : le rand retrouve son niveau de février 2020

Jeudi dernier, le rand s'est échangé autour de 15,11 rands pour un dollar, son meilleur niveau depuis le 26 février 2020, il y a exactement neuf mois. Il est également plus fort contre l'euro, à 18.02 rands et la livre à 20.23 rands.

La monnaie sud-africaine a été soumise sous pression ces derniers mois, le dollar atteignant 19,26 rands la première semaine d'avril, peu de temps après que l'Afrique du Sud est entrée en confinement total et que l'agence de notation Moody's a rétrogradé le pays en "junk". La semaine dernière, Moody's et Fitch ont encore exprimé leur inquiétude au sujet de la dette publique en hausse, car le gouvernement ne tiendra pas ses promesses de réduire les dépenses salariales des fonctionnaires.

Rand - Dollar de janvier à octobre 2020

Faiblesse du dollar

Les marchés internationaux pensent que Joe Biden sera moins réticent que les républicains à injecter des milliards de dollars de relance dans l’économie américaine. Cela signifie plus de dette publique américaine, ce qui pourrait faire baisser le dollar à moyen ou long terme.

On s'attend également à ce que Joe Biden arrête la guerre commerciale américaine avec la Chine et d'autres pays. Cela signifiera plus d'importations aux États-Unis, ce qui pourrait également peser sur le dollar.

Le dollar, un investissement refuge en période de tumulte, mais Donald Trump a introduit un important élément d'incertitude sur les marchés au cours des quatre dernières années avec ses déclarations de choc, en particulier sur le commerce et les relations internationales.

Taux d'intérêt élevé en Afrique du Sud

Les traders sont attirés par les devises qui génèrent des taux d'intérêt plus élevés, et même si les taux ont été ramenés à leur plus bas niveau depuis un demi-siècle en Afrique du Sud, le taux de référence de 3,5% est toujours plus élevé que ce qui est proposé par la plupart des autres grandes devises. De nombreux pays ont maintenant des taux d'intérêt inférieurs à zéro pour cent.

Et les taux d'intérêt ne devraient pas baisser de si tôt en Afrique du Sud. Cette semaine, les nouveaux chiffres de l'inflation à la consommation ont atteint un sommet en sept mois, ce qui pourrait dissuader la Banque de Réserve d'assouplir sa politique monétaire.

Un plus grand appétit pour les devises des marchés émergents

Depuis de nombreux mois, les investisseurs s'inquiètent de la pandémie de coronavirus et de son impact sur l'économie mondiale. Ils ont été très réticents au risque, choisissant d'acheter des placements "sûrs" comme l'or, les obligations américaines et le dollar. Mais les bonnes nouvelles récentes concernant les vaccins Covid-19 ont renforcé la confiance concluant que le pire de la crise pourrait être passé. Leur appétit pour le risque s'est accru et l'attrait sur les devises des marchés émergents est de retour .

En outre, l'Afrique du Sud a connu des récoltes records et ses exportations agricoles ont été très soutenues. Et en raison de l'économie locale déprimée, les importations de machines et d'autres biens coûteux ont baissé.

About Alefa Press

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.