Politique

Carlos Ghosn : une détention "arbitraire"


Un panel d'experts en droits humains de l'Organisation des Nations unies a défini a détention de Carlos Ghosn comme "arbitraire", sans fondement légal et contraire aux règles garantissant un procès équitable.

Ces experts ont non seulement estimé que l'ancien patron de l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi devrait être dédommagé, mais ils ont également critiqué les arrestations répétées à l’endroit de Carlos Ghosn, qualifiant cela d’abus de procédure pour assurer son maintien en détention, l'empêchant en outre de s'entretenir avec son avocat.

Le groupe, composé d'experts originaires d'Australie, Lettonie, Corée du Sud et de Zambie, a conclu que "la solution appropriée serait d'accorder à M. Ghosn un droit exécutoire à une compensation et à d'autres réparations, conformément au droit international".

LMR

 







About LMR

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.