Economie&Business

Nissan veut revendre ses parts dans Mitsubishi Motors


Nissan Motor, détenant 34% du capital de Mitsubishi Motors, envisage de céder une partie ou la totalité de ses parts, une décision qui modifierait fondamentalement un partenariat tripartite (Nissan-Mitsubishi-Renault), construit par Carlos Ghosn, ancien président de l'alliance, arrêté en 2018 pour faute financière.

Si Renault ne s’est pas encore exprimé sur cette éventualité, Mitsubishi et Nissan ont affirmé, chacun de leur côté qu’il n'est pas prévu de changer la structure du capital avec Mitsubishi.

Nissan, détenue à 43% par Renault, a réduit de 28% sa prévision de perte d'exploitation pour l'année jusqu'en mars, grâce à un rebond de la demande, notamment en Chine. Mitsubishi prévoit une perte d’exploitation de 140 Mds de yens pour le même exercice.

LMR

About LMR

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.