Economie&Business

OACI : rappel aux gouvernements sur le financement des autorités de l'aviation civile

 

Fang Liu (photo), la secrétaire générale de l’Organisation de l'Aviation Civile Internationale (OACI), a renouvelé son appel aux gouvernements pour qu’ils assurent le financement régulier et durable de leurs autorités de l’aviation civile (AAC). Elle a lancé cet appel lors de la réunion virtuelle de coordination des Directeurs généraux de l’aviation civile (DGAC) de la région Europe et Atlantique Nord (EUR/NAT) de l’OACI en octobre 2020.

"Les autorités nationales de l’aviation font face à des réductions radicales de leur financement. Cela a entraîné des décalages importants entre les attentes en matière de performance et de supervision et les ressources disponibles. Pour surmonter ces défis, une approche fondée sur la coopération et la collaboration avec l’industrie et les organisations régionales et internationales est essentielle", a martelé Fang Liu, en cette période difficile pour le transport aérien. 

La secrétaire générale de l’OACI a profité de cet atelier récent du Bureau EUR/NAT de l’OACI pour trouver une solution au financement insuffisant des AAC afin qu'elle puissent remplir leurs fonctions dans la supervision de la sécurité et de la sûreté, et de supervision économique notamment pendant la période de pandémie. 

"L’OACI s’emploie sans relâche à attirer l’attention sur les questions d’incidences économiques et de mesures d’assouplissement durant la crise de la COVID-19, et nous ferons tout notre possible pour vous aider dans cette situation dramatique sans précédent. L’OACI continuera de travailler d’arrache-pied pour veiller à ce que les futurs modèles de financement durable prennent en considération les besoins financiers des autorités de l’aviation civile des États. Il sera tenu compte des deux responsabilités essentielles des AAC en matière de supervision, et de la relance sûre et harmonisée du transport aérien mondial après la COVID-19 que nous préparons actuellement tous ensemble, a-t-elle confirmé.

Fang Liu a exhorté les gouvernements à apporter leur soutien financier, surtout maintenant, pour la durabilité du secteur de l’aviation. Une équipe spéciale de l’OACI prévoit un nouveau cadre de gestion des risques pour l’évaluation des solutions de dépistage du Covid-19, dans une deuxième phase de son document d’orientation dénommé "Paré au décollage".

"Le dépistage pourrait permettre de réduire la nécessité des mesures de quarantaine imposées aux passagers aériens et aux touristes internationaux, ou de réduire les périodes de quarantaine lorsque celles-ci sont toujours exigées, et ces nouvelles orientations pourraient ainsi aider les États à évaluer ces types de décisions et de solutions", a conclu Fang Liu.

About Alefa Press

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.