Economie et Business

header ads

Passer 2020 pour accueillir 2021

 

A quelques semaines de la fin d’année, cette période d’ordinaire très festive sera certainement différente, avec la crise sanitaire mondiale qui prévaut encore dans plusieurs pays. Nombreux ont déjà annulé leurs grands événements annuels afin d’éviter les risques de contagion.

Ainsi, en Allemagne, les politiciens, ainsi que les syndicats de la police, sont en faveur de l'interdiction des feux d'artifices qui sont toujours source de rassemblement de grosses foules pour la Saint Sylvestre. 

L'Allemagne n'est pas le seul pays à prendre ce type de décision. A Moscou, tous les événements de grande envergure ont été annulés et les bars et restaurants qui restent généralement ouverts jusqu'à fort tard sont tenus de fermer plus tôt jusqu'à la mi-janvier 2021. Cependant, les rues de la capitale et des autres villes russes revêtiront leurs plus beaux décors pendant cette période festive.

L’Irlande emboîte également le pas à ces mesures où la municipalité de Dublin a d'ores et déjà annoncé l'annulation de tous les événements prévus.

En Angleterre, le Premier ministre britannique a annoncé son souhait de permettre aux familles de se réunir pour Noël en allégeant le confinement pendant 5 jours, du 23 au 27 décembre. Cette mesure permettrait aux membres de 3 foyers maximum de se réunir pour célébrer Noël ensemble à l’intérieur et à l'extérieur.

Aux États-Unis, où les fêtes de fin d’année sont généralement célébrées en grande pompe, ce sera également le calme plat. Ainsi, les organisateurs de nombreux événements, comme la Saint Sylvestre du Times Square par exemple, ont choisi de passer au virtuel, avec un petit nombre de personnes admises sur les lieux afin d’échanger sur les thématiques, les défis et les inspirations qu'aura apportés l’année 2020.  Grâce au choix du virtuel, n'importe qui pourra ainsi y assister.

LMR


Enregistrer un commentaire

0 Commentaires