Economie&Business

World Travel Market Virtual 2020 : le tourisme optimiste et réaliste

L'industrie mondiale du voyage s'est de nouveau rencontrée au WTM Virtual depuis le 9 novembre. Les professionnels du voyage et du tourisme du monde entier ont repris contact, depuis la pandémie de Covid-19, afin de renouer des partenaires commerciaux essentiels au WTM Virtual jusqu'au 11 novembre. L'événement en ligne comprend la Conférence virtuelle et internationale sur le tourisme et l'investissement (ITIC).

Les sessions de la conférence accueilleront également des politiciens de haut niveau, des spécialistes du tourisme de premier plan, des experts de la santé et les médias internationaux, alors que l'industrie du voyage, gardant son optimisme, prévoit de se redresser en 2021.

Les points de l’ordre du jour de cette semaine sont les suivants :

• Prévisions touristiques mondiales d'Euromonitor International

• ITIC - Conférence internationale sur le tourisme et l'investissement

• Programme de tourisme responsable

• Séances aéronautiques avec les patrons des principaux transporteurs low-cost Ryanair et JetBlue

• Sommet des ministres de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), du World Tourism ans Travel Companies (WTTC) et du WTM/

• Première réunion des ministres du tourisme d'Israël, des Émirats Arabes Unis et du Bahreïn depuis la signature historique des accords d'Abraham.

"L'industrie du voyage et du tourisme est confrontée à sa pire crise de mémoire d'homme. Le WTM Virtual fournira une plateforme capitale pour planifier le rebond, renouer avec les partenaires commerciaux, forger de nouvelles connexions et découvrir la meilleure voie à suivre", a déclaré Simon Presse, directeur du WTM London.

Le rapport Euromonitor International, qui a été dévoilé le premier jour du WTM Virtual, a expliqué pourquoi le tourisme mondial prendra entre trois et cinq ans pour se remettre de Covid-19. Appelée "Accelerating Travel Innovations post-Coronavirus", l'étude révéle également comment l'industrie du voyage innove pour survivre à l'impact dévastateur de la pandémie.

La Conférence internationale sur le tourisme et l'investissement (ITIC) a pour mission d'investir, de financer et de reconstruire l'industrie du voyage et du tourisme. Il a réuni un panel ministériel le 9 novembre et un sommet avec de patrons de l'industrie, de politiciens et d'experts le 10 novembre.

Le programme "tourisme responsable" se déroule sur deux jours, avec huit sessions de conférence réunissant des orateurs faisant autorité dans les secteurs privé et public.

Les sessions du 10 novembre sont : Resilience & Covid 19, Mieux Reconstruire, Tourisme et biodiversité, et décarbonisation de l'aviation.

Les sessions du 11 novembre seront : Tourisme responsable en Inde, le Racisme dans le tourisme, Certification et choix du consommateur, et "Pouvons-nous améliorer le tourisme".

Les turbulences dans l'aviation seront discutées pendant les trois jours du WTM Virtual, entamées le 9 novembre par un débat sur les tendances et les prévisions. Appelé "Evolution à long terme de l'activité aérienne post-Coronavirus", il mettra en avant l'expertise de Virgin Atlantic, Boeing, IATA et Tourism Economics.

L'expert aéronautique de WTM, John Strickland, aura une interview avec Michael O'Leary, le Pdg de Ryanair le 10 novembre, et le Pdg de JetBlue Robin Hayes le 11 novembre.

Le Sommet annuel des ministres de l'OMT, du WTTC et du WTM du 9 novembre est le plus grand rassemblement annuel de ministres du tourisme et de dirigeants du secteur privé. Sous le cri de ralliement de "Pour créer des voyages et un tourisme plus sûrs, plus verts et plus intelligents", il accueillera les ministres du tourisme et les patrons du secteur débattant sur la reprise des voyages et des innovations pour faire face au Covid-19 et à la durabilité du tourisme.

Le sommet accueillera également le député Oliver Dowden, le secrétaire d'État britannique au Numérique, à la Culture, aux Médias et aux Sports.

Puis suivra le thème "Tourisme: la voie de la paix au Moyen-Orient", avec les ministres du tourisme d'Israël, des Émirats Arabes Unis et du Bahreïn. En septembre, ces pays ont signé les "Accords d'Abraham", un accord historique qui permettra des opportunités d'affaires et des perspectives touristiques. Les ministres discuteront des nouvelles possibilités de voyages et de tourisme et du rôle du secteur dans le soutien de la paix dans la région.

"Depuis 1980, WTM a fourni un forum essentiel pour l'industrie pour faire des affaires, réseauter et se renseigner sur les tendances du marché. 2020 est l'année où les connexions mondiales doivent être maintenues, construire des réseaux et comprendre ce qui se passe en ces temps extraordinaires et difficiles. Nos délégués pourront garder une longueur d'avance et jeter des bases solides pour la reprise et l'innovation en 2021", a conclu Simon Press, gardant son optimisme légendaire.

About Alefa Press

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.