Economie et Business

header ads

Wuhan, un an après

 


Il y a un an, en cette période, la ville de Wuhan, en Chine devenait tristement célèbre avec les premiers cas de Covid-19 détectés, avant que le virus ne se répande sur tous les continents.

En effet, il y a un an, Wuhan, dans la province du Hubei, s'éveillait face à une nouvelle réalité: une maladie qui semble s'attaquer au système pulmonaire, très contagieuse et mortelle certes, cependant curable dans la plupart des cas. Le 23 janvier 2020, Wuhan et d'autres villes de la province du Hubei sont entrées en confinement complet, et le 30 janvier 2020, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré l'état d'urgence de préoccupation internationale.

Du 23 janvier au 8 avril 2020, la ville de Wuhan est isolée du reste du pays. Aucun transport en commun ne circule et personne n'est autorisé à sortir sans une autorisation. À la mi-février, toutes les entreprises identifiées comme non essentielles étaient également fermées. Bien que le confinement ait officiellement pris fin le 8 avril, ce n'est qu'en août que toutes les activités sont revenues à la normale dans la ville de Wuhan.

Sur les 86.000 personnes infectées par le Covid-19 en Chine, plus de 68.000 se trouvaient dans la province du Hubei.

Aujourd'hui, la ville de 11 millions d'habitants revit et ces derniers se dirigent vers des centres commerciaux, des concerts, des parcs et des piscines parfois sans masques et laissant de côté toute forme de distanciation sociale.

LMR


Enregistrer un commentaire

0 Commentaires