Economie et Business

header ads

Alphabet (Google) va arrêter le Loon Project

Les chutes en l'espace de quelques semaines de deux éléments mécaniques de relais du Loon Project au nord de Madagascar étaient-elles prémonitoires pour le projet ? Car Alphabet, la maison mère de Google a déclaré l'arrêt total de son ambitieux projet. 

"Les activités du projet n'étaient pas viables", a déclaré Alphabet. Ce groupe a fait une annonce publique le 21 janvier 2021 qu'il abandonne le Loon Project, qui visait à améliorer la connectivité Internet à partir de ballons flottant dans la stratosphère.

Le projet est né de X, l'usine d'Alphabet pour ses projets expérimentaux. L'usine a également développé des services de voitures autonomes et des drones de livraison destinés au réseaus de services de Google. Alphabet a jugé le modèle commercial de Loon insoutenable et a déclaré qu'il ne pouvait pas obtenir des coûts suffisamment bas pour continuer à le faire fonctionner.

"Le chemin vers la viabilité commerciale s'est avéré beaucoup plus long et plus risqué que prévu. Nous avons donc pris la décision difficile d'arrêter le Loon Project, a déclaré Astro Teller, qui dirige X.

Loon, qui a fait ses débuts en 2013, a été séparé de la division X il y a trois ans. Le projet était destiné à desservir les régions rurales du monde qui ne disposent pas d'infrastructures robustes, servant de tours de relais Internet volants.

Pour Google, l'effort n'était pas seulement une question d'altruisme. En cas de succès, cela aurait été un moyen de renforcer l'énorme activité logicielle du géant de la technologie. Plus l'entreprise peut mettre en ligne des personnes, plus elle peut les persuader d'utiliser ses services, comme la recherche, les cartes et YouTube.

Avant sa fermeture, Loon avait déjà commencé son déploiement commercial. En juillet, Alphabet a lancé un service pilote au Kenya. Auparavant, la technologie avait été testée dans des situations d'urgence, notamment à Porto Rico après le passage de l'ouragan Maria en 2017.

Astro Teller a déclaré que les employés qui travaillaient sur le projet seraient réaffectés au sein de Google et d'Alphabet, mais qu'un petit groupe resterait dans l'équipe de Loon pour mettre fin au programme au Kenya.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires