Economie et Business

header ads

Quelles alternatives choisir hors WhatsApp et Facebook Messenger

Une fronde anti-WhatsApp s'est formée depuis la décision de Facebook, son propriétaire depuis 2014, de partager les données privées qui y sont utilisées, comme les photos, vidéos, IP, localisation, numéro de téléphone, avec le reste des applications de la plateforme du premier réseau social planétaire : Messenger, Facebook, Instagram.

Le 8 février 2021, ces données sur WhatsApp seront ainsi susceptibles d'être exploitées à des fins commerciales par le groupe Facebook, incluant les données liées aux services. Plusieurs utilisateurs à travers le monde cherchent ainsi à migrer vers d'autres applications de messagerie.

Signal

La messagerie de Signal figure en tête des alternatives. Elle figure en premier sur les applications téléchargées sur App Store depuis quelques mois. L'application développée par Signal Foundation est celle recommandée par Elon Musk et Edward Snowden, ce dernier étant devenu un prescripteur mondial en matière de sécurité. Signal présente en effet la même interface que WhatsApp : messagerie texte, appel audio et vidéo, gestion de groupes, services SMS. L'application bénéficie en plus de la possibilité de supprimer des messages après un certain temps, et son niveau de protection est jugé très élevé par ses utilisateur.

Telegram

L'application Telegram est utilisée par des particuliers, des grands groupes et même par des institutions et des gouvernements. L'Elysée l'utilise régulièrement grâce au protocole MT-Proto avec chiffrement de bout en bout divisé en deux partie, ce qui renforce la sécurité comparé aux autres applis. Son seul inconvénient est l'absence d'appel vidéo, mais Telegram permet les échanges de fichiers jusqu'à 1,5Go. 

Wire

L'application allemande Wire est celle qui la plus recommandée par les techniciens en sécurité, bénéficiant d'audits réguliers réalisés par des experts indépendants. Créée par Janus Friis, le père de Skype, Wire possède toutes les fonctionnalités d'une messagerie avec une simplicité accrue dans son utilisation, et des offres professionnelles payantes destinées aux entreprises.

Threema

Développée en Suisse, Threema est la cadette des applis mais possède toutes leurs fonctionnalités. Son niveau de sécurité semble plus élevée car elle ne nécessite aucun identifiant, ni numéro de téléphone, ni d'autres informations personnelles. Threema fonctionne avec un identifiant à 8 chiffres, rappelant le fonctionnement des comptes bancaires à numéro, sans nom ni adresse, dans les banques suisses. L'appli est par contre payante, à 3,99 euros, mais les adresses IP et les métadonnées ne sont pas révélées par son utilisation.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires