Economie&Business

Applications mobiles : en voici 450 qui vous espionnent

La crise sanitaire a fait exploser le business des développeurs d'applications mobiles. Profitant de ce changement de comportement quotidien et de la multiplication du nombre de personnes régulièrement connectées dans le monde, certains de ces développeurs ont inséré dans leurs applications des outils de surveillance sur les personnes qui ont installé à tout va sur leurs smartphones.

Un rapport établi par ExpresVPN a ainsi démontré que pas moins de 450 applications installées des smartphones présentent un danger pour leurs détenteurs. Principalement, ces outils, qui ne sont pas catégorisés dans les logiciels espions et malveillants (malware), comportent un module de géolocalisation automatique et permanent (tracker) qui aide les développeurs à vendre à des tiers la localisation de chaque détenteur de ces applications sans autorisation ni information supplémentaire.

Ces tiers sont à la fois des entités commerciales, mais également des institutions publiques comme "l'armée et les services de renseignements des Etats-Unis", comme l'indiquent les chercheurs chez ExpressVPN. Ces derniers précisent que 44% des applications installées quotidiennement dans le monde ne sont pas sûrs et comportent ces outils de surveillance. ExpressVPN a estimé que pas moins de 1,7 milliards d'individus sont concernés par ce procédé non-autorisé par les détenteurs de smartphones et 305 applications seraient encore sur le marché (store) de Google et Apple.

> Lire ici la liste de ces 450 applications "surveillées"     

About Alefa Press

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.