Economie et Business

header ads

Arabie Saoudite : le fonds souverain du royaume mise 1.070 milliards $ pour l'après pétrole

Le prince héritier d'Arabie Saoudite, Mohammed bin Salman, a annoncé au début 2021 la construction de The Line, une ville conçue suivant une ligne de 170km sans voitures ni transport individuel. Ce projet sera financé par NEOM, le fonds souverain saoudien qui fait partie des plus grands au monde.

Mais The Line n'est qu'un pan d'un plan ambitieux de l'Arabie Saoudite pour orienter le pays vers l'ère post-pétrole. En tant que Pca, Mohamed bin Salman a en effet récidivé en annonçant la mise en place par le fonds d'investissement public (FIP) du royaume de doubler son actif à 1.070 milliards de dollars. 

Cette nouvelle mobilisation portera l'Arabie Saoudite sur de nouveaux secteurs sur lesquels le royaume est encore absent. A part le tourisme, relancé depuis une décennie, le fonds souverain prévoit des investissements massifs de 800 milliards de dollars sur les nouvelles technologies, afin de moderniser son parc technologique et d'appuyer les acteurs locaux. Ce plan se base sur une diversification très large du portefeuille du royaume sur cinq ans afin de stimuler de nouveau son économie, trop dépendante du pétrole. Les énergies renouvelables font également partie des secteurs visés par cette stratégie.

La chute du cours du pétrole en 2020 et la stagnation du prix du baril à 60 dollars ont eu raison de cette dépendance et oblige l'Arabie Saoudite à diversifier les actifs de son fonds d'investissement public. A titre d'exemple, le fonds misera également sur le domaine des jeux vidéos où il était absent jusqu'ici.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires