Economie&Business

Employés de South African Airways : "Nos droits ont été jetés aux chiens"

De nombreux employés de South African Airways (SAA) n'ont pas reçu leur salaire depuis près d'un an. Les syndicats continuent de faire pression pour que ces employés reçoivent l'intégralité de leur salaire en arriérés, selon un rapport du Sunday Times.

Ces travailleurs ont dû modifier radicalement leur mode de vie pour joindre les deux bouts. Certains ont quitté leur domicile, se sont endettés considérablement. D'autres ont créé des activités secondaires pour pouvoir payer leurs dépenses.

"Mon mari a dû vendre sa voiture et reprendre sa vieille voiture à sa sœur. Cela a été un cauchemar parce que nos droits ont été littéralement jetés aux chiens", a déclaré un employé de la SAA au Sunday Times.

Le Département des Entreprises publiques a déclaré que certains syndicats exigeaient que les travailleurs reçoivent l'intégralité de leur salaire en rappel, mais il a notifié que c'était tout simplement impossible. Le département a récemment déclaré que les employés devaient recevoir trois mois de salaire pour juin 2020 à août 2020, ajoutant que SAA ne pouvait pas se permettre de payer l'intégralité des arriérés de salaires, car cela mettrait en danger le processus de sauvetage de l'entreprise.

Les travailleurs de la SAA auraient compté sur le programme d’aide gouvernementale (TERS Covid-19) pour leurs revenus au cours de l’année écoulée. Les syndicats ont rejeté l’indemnité de départ proposée par la SAA avec trois mois de salaire, déclarant que cela ne représentait rien compte tenu des déductions fiscales sur ces montants.

La South African Cabin Crew Association a ajouté que les syndicats avaient tenté de négocier une participation au capital du nouveau "SAA 2.0" pour les employés, mais que cela avait été refusé.

About Alefa Press

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.