Politique

Facebook a bloqué les médias d'Australie, déjà menacés par Google

Il y a quelques jours, Google a menacé de bloquer tous ses services en Australie, y compris son célèbre moteur de recherche. Facebook a fait pareil en menaçant l'Australie de ne plus pouvoir publier des articles de presse sur son réseau. En cause, l'Australie étudie actuellement une loi pour contraindre ces groupes à signer un accord de licences avec les médias du pays.

Mais Facebook a tiré en premier, en exécutant ses menaces. Les australiens sont actuellement privés d'articles provenant du monde entier sur son fil d'actualités, ils ne pourront plus lire les liens d'articles nulle part sur le plus grand réseau social. Les médias australiens ne peuvent également plus publier des articles sur leurs propres pages sur Facebook depuis le 1è février 2020.

"Comme nous l'avons expliqué à de nombreuses reprises au gouvernement australien ces derniers mois, l'échange de valeur entre Facebook et les éditeurs de presse est en faveur de ces derniers. Nous gagnons peu d'argent avec l'information. Ces contenus représentent moins de 4% des publications vues par les utilisateurs sur leur fil d'actualité", a déclaré Facebook dans un communiqué.

Cette bataille en annonce d'autres qui pourraient éclater dans d'autres pays qui veulent contraindre Facebook et Google à se plier à leur loi sur la presse.  

About Alefa Press

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.