Economie et Business

header ads

Energie : l'Afrique du Sud utilisera des bateaux générateurs d'électricité

La société turque Karpowership a été choisie à travers des offres préférentielles sur le programme sud-africain d’atténuation des risques pour les producteurs d’électricité indépendants, pour la fourniture de trois navires produisant de l'énergie électrique. Ce programme é été conçu pour résoudre les problèmes d’approvisionnement en électricité en Afrique du Sud.

Le ministre sud-africain des Ressources minières et de l'Énergie, Gwede Mantashe, a déclaré le 18 mars dernier que les navires vont opérer dans trois ports, à Coega au Cap oriental, à Richards Bay au KwaZulu-Natal, et à Saldanha au Cap occidental.

La consultation de fournisseurs de ce type de solution a commencé en août 2020 dans le but d’alléger les contraintes d’approvisionnement en électricité et de réduire l’utilisation intensive des générateurs électriques à base de diesel à moyen et long terme.

"La soumission des offres s'est terminée le 22 décembre 2020 et a attiré un total de 28 offres avec une capacité contractuelle potentielle d'environ 5.117 MW. Cela démontre clairement un intérêt soutenu du secteur privé à participer au paysage énergétique sud-africain", a déclaré Gwede Mantashe

La quantité et la qualité des réponses aux soumissions et les mégawatts potentiels de capacité contractuelle ont permis une évaluation compétitive des prix. Le processus d'évaluation a abouti à la sélection de huit offres préférentielles de 1.845 MW, et de trois autres offres éligibles de 150 MW.

"Les trois soumissionnaires présélectionnés se situent dans le seuil de capacité de 2.000 MW en termes de classement d'évaluation, mais leur annonce ne peut être faite qu'après des propositions de rapport qualité-prix satisfaisantes", a précisé le ministre de l'Energie.

Powers Hips sont des centrales flottantes rentables, détenues et exploitées par des intérêts privés, qui peuvent être amarrées dans les ports sud-africains. Chaque navire électrique contient ses propres composants de génération, de commande électrique et de sous-station. Le navire comprend également son propre atelier de maintenance et des capacités d'ingénierie. La sous-station embarquée peut être connectée au réseau national dans des délais courts et l'ingénierie de mise en marche n'est pas compliquée.

Les navires sont hybride et peuvent fonctionner à la fois aux combustibles liquides et au gaz naturel. Avec un rendement et une disponibilité élevés, les navires à moteur peuvent fournir de l'électricité sans interruption à divers niveaux de haute tension.

L'exploitation et la maintenance des navires à moteur sont également assurées par Karadeniz Energy Group, filiale du turc Karpowership en Afrique du Sud.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires