Economie et Business

header ads

Mozambique : Total suspend son contrat sur le gaz naturel liquéfié

Suite aux attaques successives dans la province du Cabo Delgado, au Mozambique, Total a évoqué le cas de force majeur et a évacué ses sites en construction pour l'exploitation de gaz naturel liquéfié (GNL).

Le groupe français suit ainsi le sens du groupe patronal du Mozambique en ayant suspendu temporairement son contrat afin de sécuriser ses collaborateurs et ses investissements dans le pays. Total a mis en arrêt un chantier lui coûtant 20 milliards d'euros et a suspendu ses opérations avec deux entreprises locales. 

"Compte tenu de l'évolution de la situation sécuritaire dans le nord de la province du Cabo Delgado au Mozambique, Total confirme le retrait de l'ensemble du personnel du projet Mozambique LNG du site d'Afungi. Cette situation conduit Total, en tant qu'opérateur du projet Mozambique LNG, à déclarer la force majeure", précise Total dans un communiqué.

Publier un commentaire

0 Commentaires