Economie et Business

header ads

Dubaï : les millionnaires se bousculent sur les villas


Le confinement global de 2020 a aidé l'immobilier de luxe. Cette tendance se confirme à Dubaï où le secteur a connu une stagnation des ventes depuis 2014. L'économie de Dubaï a reculé de 10% pendant le premier semestre de 2020, mais cet émirat s'est renforcé à grand coup de communication pour relancer le tourisme et l'immobilier.

Des centaines de sites Internet et des pages de réseaux sociaux ont participé à cette campagne de relance de la destination Dubaï pendant la seconde moitié de 2020. Ces actions ont payé et le retour des riches millionnaires des quatre coins du monde, qui voulaient fuir le confinement global de 2020, se confirme.

Si Dubaï n'enregistre en moyenne que 350 à 400 ventes de propriétés tous les ans, rien qu'au mois d'avril 2021, cette mégapole a vendu 90 propriétés dont 81 dans le célèbre site de Palm Jumeirah. Ce site construit de toutes pièces sur la mer n'a vendu que 54 villas sur toute l'année de 2020. Le prix moyen de vente est de 2,2 millions d'euros, ce qui a attiré les millionnaires depuis la réouverture de Dubaï en juillet 2020. Et le record absolue est détenu par la vente d'un hôtel particulier à 25 millions d'euros. 

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires