Economie et Business

header ads

Europe : le pass sanitaire à partir du 1er juillet 2021

L'Union européenne et les 27 Etats membres sont finalement parvenus à un accord pour l'entrée en vigueur et les conditions du pass sanitaire en Europe. Le point de blocage a finalement été levé, concernant notamment la gratuité ou non des tests de Covid-19 sur tout le territoire européen car les tests coûtent en effet cher dans certains pays européens, et des eurodéputés ont réclamé un appui budgétaire afin de combler cette obligation des voyageurs.

L'Union européenne a ainsi accepter d'allouer un budget de 100 millions d'euros pour acheter des kits de tests, notamment pour les pays dépendants du tourisme comme la Grèce, l'Italie ou la France, et de mobiliser 100 millions d'euros supplémentaires à titre d'instrument d'aide d'urgence. L'objectif commun est de relancer l'industrie du voyage et du tourisme sur le continent.

"Fumée blanche : nous avons un accord sur la proposition de la Commission de certificat numérique européen Covid. Nous avons abouti sur ce nouvel instrument en un temps record pour sauvegarder la libre circulation pour tous les citoyens", a déclaré le commissaire européen Didier Reynders.

Ainsi, à parti du 1er juillet 2021, les européens peuvent voyager librement à l'intérieur du continent à la seule condition de présenter ce pass sanitaire qui fonctionne avec un code QR, attestant la vaccination, un test négatif ou une immunité valable après avoir contracté le Covid-19. Mais l'Union européenne s'est reposée sur les compétences nationales de chaque pays pour le sujet d'obligation de quarantaine ou d'autres restrictions, selon les cas présentés par les voyageurs.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires