Economie et Business

header ads

Fiat 500 : la petite souris va traverser son siècle

Le 15 juin 1936, Fiat a présenté pour la première fois la 500, surnommée "Topolino", la petite souris, par le public. Cette petite citadine allait porter avec son design l'histoire révolutionnaire de ce segment destiné à la ville et les petites courses urbaines. 85 ans plus tard, le concept tient toujours, il fait même mieux avec la toute nouvelle Fiat 500 électrique, plus confortable, sans émission de CO2 et bourrée de technologies pour un maximum de sécurité. 

Les amateurs de la Fiat 500 depuis 1936 ont été fiers de se montrer avec cette "petite souris" glissant partout en ville, narguant les grandes berlines et les sportives fabriquées en Italie ou ailleurs. Le modèle a toujours porté l'esprit "loisirs" de chez Fiat, une icône qui a sillonné l'été méditerranéen, adopté par les anti-berline de luxe depuis sa naissance. 

Le modèle de 1936 portait déjà en lui les gènes de segment de petite taille, d'une longueur de 3,25m, tiré par un petit moteur économique de 13CV à 4 cylindres refroidi à l'eau, et atteignant une vitesse maximale de 85km/h. Depuis, les stars, les midinettes, et les films à succès comme "Léon", ont arboré fièrement la petite italienne. Jean Reno, un géant pour cette petite voiture, l'a conduit dans ce film, déployant de manière extravagante le statut antistar de la 500.

85 ans plus, cet esprit n'a pris aucune ride. Fiat fait même mieux en dotant la nouvelle 500 électrique de toutes les nouveautés du moment : moteur électrique à 320km d'autonomie, conduite silencieuse et assistance de sécurité. Le design reprend le look et la taille de ses grandes sœurs, tout en courbe, avec les phares et le logo de la 500 qui rappellent son statut unique. La petite souris a encore toute sa place et pour longtemps pour traverser les étés du 21ème siècle.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires