Economie et Business

header ads

South African Airways : Takatso Consortium rachètera les 51% du capital, l'Etat gardera 49%

Le sort de la compagnie South African Airways (SAA) s'éclaircit de semaine en semaine. Depuis la nomination de l'équipe dirigeante par intérim, la composition de l'actionnariat de SAA se précise. Le gouvernement de l'Afrique du Sud va garder 49% des parts de la compagnie et les parts majoritaires à 51% seront détenues par Takatso Consortium.

Cette information a été annoncée officiellement par Pravin Gordhan, ministre sud-africain des Entreprises publiques la semaine dernière. Des économistes sud-africains s'attendaient à la vente de la totalité de SAA, y compris sa filiale Mango, mais le gouvernement en a décidé autrement, en gardant les 49%. Pravin Gordhan a déclaré : "Le gouvernement gardera des parts de référence (golden share à 49%) dans South African Airways, ce qui signifie que l'étendard sera gardé, que la future compagnie gardera sa domiciliation en Afrique du Sud, et que les solutions et les transformations profiteront prioritairement au pays".

Takatso Consortium devra ainsi débourser 216 millions de dollars pour officialiser sont entrée dans le capital de la compagnie SAA. Ce consortium est composé du fonds d'investissement Harith General Partners et du groupe Global Aviation. 

Il faut savoir que Harith General Partners, doté d'un portefeuille de plus d'un milliard de dollars, est détenu à 30% par la Public Investment Corporation (PIC) qui gère le fonds de pension public en Afrique du Sud. Global Aviation est une compagnie créée en 2001, basée à Johannesburg, spécialisée dans le leasing d'avions avec assurance, avec personnel de navigation et de maintenance (ACMI), dirigée par Quentin Tomaselli. Ce loueur d'avions pourrait aider provisoirement SAA pour renforcer sa flotte afin que cette dernière puisse avoir le temps de dégager des bénéfices et de tracer sa stratégie à long terme, notamment après les difficultés des transports aériens depuis 2020.  

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires