Economie et Business

header ads

Le New York Times a dépassé les 8 millions d'abonnés et vise 8,5 millions fin 2021

Le New York Times vient de franchir les 8 millions d'abonnés à son site et son édition papier. Il y a dix ans, le journal new-yorkais a lancé son offre numérique payante qui compte aujourd'hui 89% des abonnés. Les nouveaux abonnements numériques enregistrés au deuxième trimestre de 2021 sont les souscriptions au site d'actualités à 77.000 de nouveaux abonnés. Les applications de loisirs, de cuisine et audios du New York Times s'arrogent 65.000 de nouveaux abonnements enregistrés sur la même période.

"L'objectif est d'attirer autant de nouveaux abonnés qu'en 2019, soit environ un million", a précisé Meredith Kopit Levien (photo), directrice générale du New York Times. En 2020, le nombre d'abonnés a atteint 2 millions avec une actualité particulièrement riche : la pandémie et l'élection présidentielle américaine.

New York Times a pu ainsi doubler son bénéfice sur cette période, à 54 millions de dollars, mais également son chiffre d'affaires qui a crû de 23%, à 498 millions de dollars, les recettes des abonnements de 16% à 339 millions et de la publicité ont bondi de 66% à 113 millions de dollars. 

Blockchain : un article à 560.000 dollars

De son côté, Kevin Roose, éditorialiste du New York Times, a testé le marché des certificats basés sur la blockchain permettant d’authentifier des contenus médias (NFT - non fungible token), et a réussi à vendre son éditorial à 560.000 dollars aux enchères sur Internet en mars 2021.

L'éditorial titré "Achetez cet article sur le blockchain" était à l'initiative de l'éditorialiste afin de tester le marché et d'élargir le marché des contenus numériques. Le NFT associe un certificat d'authenticité à tout objet virtuel : image, photo, animation, vidéo, morceau de musique et article. Il est inviolable et ne peut pas être dupliqué, ce qui lui confère une valeur comme les cryptomonnaies (bitcoin). Le NFT constituera ainsi une niche pour les médias en ligne.

Avec la crise sanitaire mondiale qui a transformé la consommation de contenus en ligne, le New York Times a choisi Meredith Kopit Levien comme nouvelle directrice générale, pour accompagner son expansion en visant 10 millions d'abonnés d'ici cinq ans. Le quotidien a annoncé dans la foulée qu'il atteindra les 8,5 millions d'abonnés à la fin 2021.

Meredith Kopit Levien, ancienne directrice des opérations du New York Times, a remplacé Mark Thompson, un ancien directeur général de la BBC, qui a dirigé la transition numérique du quotidien et qui a réussi à constituer le plus grand nombre d'abonnés en ligne pour les sites d'informations.


Enregistrer un commentaire

0 Commentaires