Economie et Business

header ads

Saint-Petersburg : George Romanov, Grand Duc de Russie, se marie le 01 octobre 2021


Saint-Pétersbourg, l'ancienne capitale impériale de la Russie va accueillir le mariage d'un descendant de la famille impériale russe lors du premier événement de ce type depuis plus d'un siècle.

Le vendredi 01 octobre 2021, le grand-duc George Mikhailovich Romanov se marie avec sa fiancée italienne, Victoria Romanovna Bettarini, à la cathédrale Saint-Isaac de Saint-Pétersbourg lors d'une cérémonie religieuse en présence de centaines d'invités étrangers.

"C'était le premier endroit en Russie où nous sommes retournés", a déclaré George Mikhailovich, 40 ans, à propos du choix de Saint-Pétersbourg pour son mariage.

George Mikhailovich Romanov est né en Espagne de la grande-duchesse Maria Vladimirovna de Russie, l'héritière autoproclamée du trône impérial de Russie, et de son mari, le grand-duc Mikhaïl Pavlovitch de Russie. Il a vécu en France et en Espagne pendant la majeure partie de sa vie.

Son arrière-grand-père, le grand-duc Kirill Vladimirovitch, a réussi à échapper en Finlande, face à la violence bolchevique lors de la révolution de 1917. Lui et sa famille ont ensuite déménagé en Europe occidentale.

George Mikhailovich a visité la Russie pour la première fois en 1992 et vit maintenant à Moscou où il travaille sur des projets caritatifs.

Bettarini, 39 ans, s'est convertie à la confession orthodoxe russe en 2020 et a pris le nom de Victoria Romanovna.

Le Tsar Nicolss II

Le dernier Tsar de Russie Nicolas II, sa femme et ses cinq enfants ont été tués par un peloton d'exécution révolutionnaire en juillet 1918 dans la cave d'une maison de marchand à Ekaterinbourg, une ville à 1.450 km à l'est de Moscou.

La dynastie des Romanov a dirigé la Russie pendant 300 ans avant que Nicolas II n'abdique en 1917, mettant la Russie sur la voie de la révolution bolchevique, de la guerre civile et de 70 ans de régime communiste. L'Église orthodoxe russe a canonisé Nicolas II en 2000.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires