Economie et Business

header ads

Shoprite : bénéfice en hausse en Afrique du Sud, effets Covid. Les raisons du recentrage


Shoprite Holding a enregistré une hausse 20,3% de son bénéfice annuel. Le groupe sud-africain s'est engagé sur un vaste programme de retrait de ses filiales africaines et de son recentrage en Afrique du Sud.
 
Face à la pandémie depuis 2020, Shoprite a constaté un recul de 3,5% du volume de sa clientèle en Afrique du Sud, entre juillet 2020 et juillet 2021. Mais paradoxalement, le panier moyen des clients fidèles ont augmenté de 13,6%. Ceci s'explique en grande partie par la subvention du gouvernement de l'Afrique sur l'impact de la crise sanitaire sur la consommation.

Ainsi, les ventes de marchandises de Shoprite ont également connu une hausse de 8,1% sur cette période, rapportant au groupe une recette totale de 11,77 milliards de dollars. Les filiales sud-africaines en produits d'épicerie de Shoprite, Usave et Checkers, et la réouverture du marché des boissons alcoolisées ont largement contribué à ce résultat.

Shoprite a également enregistré une hausse du chiffre d'affaires en devises constantes de 6,8%; mais en baisse de 7,5% en rand sud-africain à cause de la dépréciation de cette monnaie depuis la crise.

Ces données ont emmené Shoprite à se retirer du Nigeria, de l'Ouganda, du Kenya et de Madagascar et à se concentrer sur ses activités en Afrique du Sud, où le groupe domine sur le secteur de la distribution, avec 10 autres pays d'implantation où la croissance du secteur a résisté à la crise économique.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires