Economie et Business

header ads

Pétrole : l'Opep et l'Opep+ rajoutent la pression sur le commerce international, avec le Brent à 82$

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses alliés dans l'Opep+ ont rendu leur décision sur le maintien de la production à un rythme réduit. Cette décision a fait flamber le prix du baril avec une hausse de 3%, quelques minutes après la communication officielle du 4 octobre 2021.

Réunis en visioconférence, les 13 membres de l'Opep et les dix membres de l'Opep+, incluant la Russie, ont "confirmé l'ajustement à la hausse de la production globale mensuelle de 400.000 barils par jour pour le mois de novembre". 

En juillet 2021, l'Opep et l'Opep+ avaient déjà annoncé leur position sur ce niveau de rythme de production, contre toute attente du marché. L'économie mondiale souffre déjà en effet de la pression de la hausse du transport maritime, de la rareté du nombre de conteneurs en circulation et des conséquences sur le commerce international.

Actuellement, le baril de Brent se négocie ainsi à 81,55 dollars, visant les 82 dollars, son niveau le plus haut depuis octobre 2018, et le WTI à 78,38 dollars, au plus haut depuis novembre 2014. 

Morgan Stanley affirme que le baril de pétrole à plus 80 dollars signifiera une "destruction de la demande" et Goldman Sachs confirme une hausse jusqu'à 90 dollars avant la fin 2021.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires